Autoriser les personnes protégées à effectuer un don de produits issus du corps humain : dépôt à l'AN

Autoriser les personnes protégées à effectuer un don de produits issus du corps humain : dépôt à l'AN

Une proposition de loi autorisant les personnes protégées de plus de quinze ans à effectuer un don volontaire de produits issus du corps humain a été déposée à l'Assemblée nationale.

Certaines populations sont écartées du don du sang et d’organes, parmi lesquelles figurent les personnes majeures protégées, placées sous curatelle, tutelle ou sauvegarde de justice. La députée Marine Brenier estime qu'il n’est pas compréhensible que les personnes sous protection juridique ne puissent donner leur sang ni leurs organes lorsqu’elles en témoignent la volonté, et venir ainsi en aide à un proche en attente de greffon. Elle considère que le (...)
Cet article est réservé aux adhérents
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.