Etat civil : le juge refuse le n tilde dans le prénom breton "Fañch"

Etat civil : le juge refuse le n tilde dans le prénom breton "Fañch"

La justice refuse d'accepter le prénom "Fañch" avec le tilde à l'état civil car le n tilde (ñ) n'est pas un signe diacritique non reconnu par la langue française, d'après la circulaire sur l'état civil.

Les parents d'un petit garçon, né à Rosporden dans le Finistère, le 11 mai 2017, ont voulu donner à leur enfant le prénom breton "Fañch". Mais l'officier d'état civil de Quimper a refusé de valider le prénom choisi par les parents, arguant que le "n tilde" (ñ) n'est pas accepté.Il s'appuie pour cela sur une circulaire du 23 juillet 2014 relative à l'état civil qui liste les signes diacritiques autorisés par l'administration française. Or, le "ñ" ne (...)
Cet article est réservé aux adhérents
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.